Encore un Totebag!

Parfois, je suis comme le lapin d’Alice, je suis en retard, très en retard, je cours après le temps et parfois, je suis très très très en avance, comme avec ce totebag de Pâques, pour mon fils qui adore cette fête et pour lequel je fais tous les ans un sac différent; cette année, la tête de mon lapin a perdu la boule! en fait pour pouvoir laver mon sac facilement sans abîmer ma feutrine et autres rubans, j’ai choisi de faire un décor pressionné, donc interchangeable à volonté( chat échaudé craint l’eau froide, je me suis fait avoir avec un sac fait main une année, tout sali par du chocolat et les jolis décors du sac n’ont pas aimé le lavage, d’où ceci!!!); en plus c’est amusant pour les enfants de choisir un décor en fonction de leur envie du jour, pour peu que le sac soit assez classique à l’extérieur et pas aussi connoté que le mien, tendance lapin de Pâques espiègle! Bref rien n’empêche de faire d’autres décors pour un même sac.

Je vous mets le pas à pas, si cela vous tente; vous avez encore du temps pour le réaliser avant le jour J:

TOTEBAG LAPIN DE PAQUES
2 rectangles tissu lapin Ma petite mercerie 35×22
2 rectangles coton blanc uni un peu épais pour la tenue 35×22
2 bandes de coton lapin 35×10
de la feutrine blanche, rose pale et vert pale
2 pressions kam males et 2 femelles, coloris assortis
un peu de laine et un ruban

Assembler les 2 rectangles ext, end contre end, en cousant sur 3 côtés à 0,75 cm et coudre les deux bas en triangles sur 4,5 cm pour former un soufflet au bas du sac.
Faire la même chose pour le sac intérieur, en laissant une ouverture de 10 cm en bas, pour retourner le sac à la fin.
Replier une bande en 2 sur la longueur vers le centre, d’un côté et de l’autre comme pour un biais; replier sur toute la longueur et on obtient une bande de 2,5×35; faire la même chose pour la 2ème bande.
Placer les bandes sur chaque rectangle extérieur sur le haut supérieur de l’endroit à 4,5 cm du bord et coudre à 0,5 cm pour maintenir; tout réserver, on passe au décor amovible en feutrine.
Se servir de gabarit pour le décor, ici une tête d’œuf pour former la tête du lapin et des oreilles en 2 couleurs (donc 2 formes d’oreilles différentes, petites et grandes) et mettre les pressions mâles en guise d’yeux. Dessiner le visage au Posca ou Giotto et chauffer au fer avec un papier sulfurisé pour fixer le feutre sans abîmer la feutrine.
Placer le sujet sur le totebag extérieur et voir où placer les pressions femelles. Poser les pressions sur le totebag extérieur.
Coudre l’intérieur et l’extérieur ensemble; retourner l’ext sur l’envers et placer la doublure retournée dans le sac (l’endroit de la doublure doit se retrouver face à l’endroit de l’extérieur, anses entre les deux bien placées vers le bas pour ne pas gêner la couture); Coudre à 1 cm; retourner l’ensemble par le trou au fond de la doublure du sac et faire une surpiqûre sur le haut. Positionner le décor en feutrine qui s’enlève facilement pour laver le sac sans abîmer la feutrine ou changer de décor à volonté pour personnaliser le sac de l’enfant. Dans ce cas, choisir un tissu en coton plus classique.

Publicités

Octavia, la pieuvre géante au crochet

Et voilà, j’ai encore récidivé! j’ai crocheté…encore…c’est grave, Docteur? au vu de la dernière photo, on peut le penser, n’est-ce pas? Rassurez-vous, le crochet est une douce maladie addictive et je suis ravie de plonger dans mes beaux livres à chaque fois, comme celui de Sandrine Deveze, alias Tournicote à cloche-pied, et son « Tendre crochet 2 ».

J’ai réalisé cette incroyablement grande Octavia en un seul fil et un crochet du 3,5; j’ai choisi un Plassard Grand large 4,5 blanc et 4 couleurs différentes pour les tentacules en DMC Natura Just 4,5 Cotton rose, bleu ciel, vert et marron clair, et pour les poissons pilotes un rose de chez Bergère de France Coton fifty; j’ai rajouté des perles pour les yeux des petits poissons et rajouté un peu de vert aux yeux de la pieuvre; Mon Octavia est donc plus petite que celle du modèle, je pense, mais contrairement à ce que préconise sandrine pour avoir une pieuvre plus petite, j’ai utilisé un fil plus gros que le 3, même si je ne l’ai pas doublé comme elle le dit; on voit bien qu’elle est assez grande, mais pas trop non plus; plutôt pratique, non? car une pieuvre géante dans mon salon, ça pourrait faire désordre! Je vous le dis tout de suite, j’ai de nouveau récidivé avec ce livre de Sandrine et une future Reinette pour un CAL.

Tendre crochet 2 est paru aux éditions Eyrolles:

https://www.facebook.com/eyrollesloisirscreatifs/?fref=ts

http://www.editions-eyrolles.com/Livre/9782212141733/tendre-crochet-2

et voici le site de l’auteur: http://lisenncabane.canalblog.com/

Saint-valentin

Dans 9 jours, c’est la saint-valentin, et dans 9 jours nous fêterons, mon chéri et moi, notre 20ème saint-valentin en tant que mari et femme; j’avais envie de marquer le coup, de faire quelque chose d’unique, je venais de finir un stage de broderie très inspirant, aussi suis-je restée sur ma lancée, surfant sur la vague très tendance de la broderie récréative et unique; en feuilletant notre album de mariage, avec en sourdine, les commentaires de mon petit dernier, très étonné de nous voir si bien habillés et- « qu’est-ce que vous êtes jeunes-là!!! c’était dans les années 50, non? merci, mon chéri, oui, à peu de choses près! »-, j’ai eu envie de ressentir à nouveau ces émotions et quoi de mieux que de les mettre en scène en les brodant patiemment; j’ai choisi cette photo car elle montre tendresse, prévenance, amour et délicatesse et c’est ce que je voulais retranscrire dans ma broderie; j’ai donc décalqué ma photo sur tissu , choisi avec soin mes fils, rubans, perles, motifs pour le coeur et la déco, mis des fils d’or DMC, utilisé divers points de broderie, plusieurs techniques apprises ces dernières semaines; 20 ans d’amour, ça demandait quelques semaines de travail lent et patient comme une rétrospective de nos années passées ensemble et celles à venir.

Joyeuse saint-valentin à tous les amoureux

totebag de lecture

Il y a quelque jours, la bibliothécaire de mon village , conteuse pour les petits de la commune à ses heures, m’a demandé de lui réaliser un petit sac pour transporter les livres qu’elle emmène pour ces moments de conte; un petit truc tout simple, vite fait, qu’elle m’a dit! ben oui, bien sûr, avec plaisir, et en plus j’ai carte blanche….Alors c’est clair, je n’ai pas fait simple puisque ce sac a une grande poche pour les livres, une petite pochette brodée avec le prénom de sa future propriétaire  et une petite histoire sur la petite poche ainsi que sur un mini -livre réalisé avec du tissu cahier et du tissu à colorier Mickael Miller; l’histoire est écrite au feutre tissu et fixé au fer…

Tissus Mondial tissu pour l’extérieur en bachette, en coton pour l’intérieur et le tissu cahier d’écolier;

Ma petite mercerie pour le mini tissu à colorier;

un chat brodé tendance Ré-créative

Le dernier numéro de Créative regorge d’idées superbes, toutes plus fun et belles à réaliser; le projet qui m’a de suite enthousiasmé, c’est forcément celui consacré à la broderie, très tendance en cette année 2017; pourvu qu’elle soit colorée, amusante, mise en scène comme avec le Hoop Art (voir article dans le numéro 33 de Créative en page 36/38).

Sans égaler l’original, imaginée par Stéphanie Lejeune alias clemcacanco (http://clemcacanco.blogspot.com), j’avoue adorer mon chat tellement unique. J’ai choisi de le réaliser sur une trame lin, de repasser au crayon thermique sur le patron téléchargé sur le blog de Créative et de chauffer ce dessin pour qu’il se transfère sur mon tissu, puis vient le choix des fils, de la feutrine (ici, Cultura), des sequins et perles; au final, tout en suivant le modèle de base, j’ai tout de même mis ma touche personnelle au niveau du bonnet du chat, mon fils perlé est plus soutenu que celui choisi par la créatrice, mais au final ce « chat d’hiver » est un petit hommage au travail de cette jeune femme de talent, créatrice de modèles pour le point compté sous la marque de Brin par Brin!

http://clemcacanco.blogspot.fr/

https://www.facebook.com/creativemag/?fref=ts

Jolie Chapka

Enhardie par le froid, je me suis enfin lancée dans la réalisation de ma chapka, que j’avais repéré sur Idées à faire n°7 et dont j’avais demandé le patron par MP sur la page FB du magazine (hyper réactif aux messages, l’équipe d’Idées à faire a répondu vite et m’a fourni le patron de la chapka par pdf, alors n’hésitez pas ); j’avais attendu les soldes dans l’espoir de trouver à un prix abordable de la fausse fourrure, mais malheureusement ce ne fut pas le cas, et même s’il ne faut que 20 cm sur laize, ça chiffre tout de même! heureusement j’avais sur mes étagères un morceau de fausse fourrure de chez Ma Petite Mercerie, de la polaire noire en quantité…après tout, pourquoi ne pas faire une chapka unique, identique au modèle du mag tout en étant différente…. Le plus long, c’est finalement de couper les différentes pièces, mais après ça va vite et les explications du tuto proposé par Céline Delavet de Ma Petite Mercerie (https://www.facebook.com/mapetitemercerie/?fref=ts) sont excellentes; et les photos aident bien! Je garde donc ce modèle sous le coude et aux prochaines soldes de Printemps, je fais l’acquisition de ma fausse fourrure pour une autre chapka pour l’hiver prochain….Ah, vous n’aviez pas encore remarqué! je suis addict aux chapeaux et divers couvre-chefs, au moins rien que pour ça j’aime l’hiver. Et ce modèle a tellement plu que tous mes garçons m’en ont demandé une.

https://www.facebook.com/Ideesafairemag/?fref=ts

https://www.facebook.com/mapetitemercerie/?fref=ts

Céline Delavet est l’auteur de ce livre: »Accessoires chics, Détails de choc »

Elle vous propose des petites modèles de sacs, de pochettes, d’accessoires de filles qui rendront votre vie plus jolie !

http://www.mapetitemercerie.com/fr/sac/48225-livre-accessoires-chics-details-de-choc.html