Crochet, suite et pas fin

Bon, soyons clair, par rapport au modèle d’origine, le look n’y est pas du tout, mais alors pas du tout, parce que , dans le livre « tendre crochet », j’ai choisi de faire le Portrait de Goupil et que finalement j’ai plutôt réalisé Mireille la musaraigne!!! Mais elle est rigolote, elle a une bonne bouille et quand j’ai fini de réaliser sa tête, que je l’ai trouvé plus allongée que sur le modèle de base, j’ai choisi de continuer et de lui faire un museau en conséquence et d’en faire une pièce unique; et puis, c’est un niveau de difficulté trois étoiles, alors finalement ce n’est pas si mal; on se console comme on peut, non? Avec ce modèle, j’ai appris à faire les brides pour le cadre et à travailler en suivant un plan, ce qui n’est pas évident avec le crochet; je tâtonne, je cherche les définitions des termes employés, j’ai réalisé pleins de mailles coulées, je passe aux brides et entre temps j’ai oublié comme on fait les mailles coulées; bref, le crochet, ce n’est pas inné, ce n’est pas forcément évident toute seule, mais c’est aussi passionnant, gratifiant, déstressant, stimulant; j’en redemande…Le livre de Tournicote…à cloche-pied est génial et les modèles sont tellement sympas….que je vais en faire un autre, c’est sûr, mais plus facile pour me remettre de mes émotions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s